LA MODE ÉTHIQUE, LUMIÈRE SUR NOS INITIATIVES COUPS DE COEUR

Publié le : - Catégories : univers

Si l'environnement devient la 1ère préoccupation des Français en 2019 devant l'emploi, l'insécurité et l'éducation – selon une enquête réalisée pour Business Insider France – la mode éthique est encore loin de figurer en « pole position » des ventes de vêtements. Mais elle progresse !

Les enseignes de magasins bio fleurissent, les marques françaises revendiquent leur labellisation Made in France, les documentaires sur l'exploitation ouvrière liée à la fast fashion se multiplient, les grandes marques de haute-couture se justifient et même les enseignes iconiques de la fast fashion s'y mettent ! Tout à l'air de converger vers une prise de conscience générale.

Comme une mini-série pour se tenir informé et positiver, chaque mois nous mettons en lumière 3 idées décapantes en terme de mode éthique :

Stella McCartney et sa collection printemps-été 2020, la plus écologique jamais réalisée à ce jour

Celle qu'on désignait, il y a des années, comme une extrémiste et une originale dans le milieu de la mode, n'a pas changé de point de vue et va toujours plus loin pour proposer des vêtements responsables et désirables. Fille du non moins célèbre Paul McCartney, directrice créative de la maison Chloé puis créatrice de la marque Stella McCartney chez Gucci, elle collabore avec de nombreuses grandes marques (Adidas, H&M...) et réussit toujours à imposer le « pas de fourrures » / « pas de cuir ».

Aujourd'hui, elle va plus loin. Sa collection printemps-été 2020 est confectionnée avec 75% de matériaux respectueux de l'environnement : sacs en raphia, robes et tops en coton organique, anoraks en nylon régénéré, koba (fausse fourrure en polyester recyclé et fibres végétales)... Elle et son équipe recyclent les tissus des collections passées.

En savoir plus

Transformer le Black Friday en Green Friday, initié par Faguo et partagé par plus de 600 marques françaises

Si le phénomène commercial du Black Friday est mondial, il existe depuis peu en France. Tout droit venu des Etats-Unis, il s'infiltre dans les pratiques commerciales françaises au début des années 2000 et s'impose aujourd'hui comme le rendez-vous des bonnes affaires, un mois avant Noël. Ce vendredi 29 novembre, les consommateurs pourront profiter de prix très bas sur une gamme de produits de plus en plus large  : high-tech, beauté, mode, électroménager...

Le problème ? Le Black Friday, et la frénésie de l'achat qu'il provoque, suscitent une sur-consommation poussée à l'extrême. Elisabeth Borne, ministre française de la transition écologique, met en garde « on vous incite à acheter des produits dont vous n'avez pas nécessairement besoin ». Le vrai coût du Black Friday est environnemental et social. Il rend précaires les emplois, pousse à réduire sans cesse les coûts de fabrication, à faire baisser les salaires et la qualité des matériaux, à niveler par le bas le vrai coût de fabrication et donc à générer l'exploitation.

Nous avons répondu à l'appel de la marque Faguo et pris part au boycott du Black Friday, aux côtés de 600 marques françaises. Une opération qui milite pour une consommation éthique et responsable !

Coup de pouce pour un coup de cœur : REV society et ses collants écologiques

On en a rêvé, REV Society le fait ! Elle est la 1ère marque française à proposer des collants écologiques en tissu recyclé 100% réalisés en Europe. Aurore Jacques et Laetitia Paput souhaitent « réconcilier la mode avec l'écologie » et récupèrent les collants troués, usés, abîmés, jetés pour leur donner une seconde vie. En bref, 80% moins d'eau utilisé et 90% moins de CO2 généré lors de la production. L'emballage est quant à lui aussi 100% recyclable !

Soutenez les en participant à leur cagnotte.

Parce que l’industrie textile est une hérésie pour la planète,  parce que 50% des textiles sont vendus en solde, parce qu’en général le salaire de l’ouvrier représente 1% du prix de vente de l’article qu’il a confectionné.., il est nécessaire de souligner les initiatives qui vont à l’encontre de ce modèle. C’est pourquoi, nous choisissons de vous en présenter trois chaque mois ! N’hésitez pas à en parler et à vous en inspirer !

Partager ce contenu