LA CULTURE DU CHANVRE, UNE PLANTE POUR UN TEXTILE SAIN ET DURABLE

Publié le : - Catégories : univers

Si nous sommes amoureux du bhangara (tissu traditionnel népalais en chanvre ), c'est tant pour ses couleurs, ses symboliques et sa qualité que parce qu'il répond à notre volonté de créer des accessoires de mode responsables, durables et éthiques pour hommes et pour femmes.

Le chanvre : un peu d'histoire

Le chanvre de nos sacs et accessoires est une variété de Cannabis sativa L. Celle-ci est largement cultivée partout dans le monde et l'était même en France jusqu'au XXème siècle avant l'arrivée de la pétrochimie. Ses vertus psychotropes font alors davantage parler d'elle que ses qualités durables et bio-énergétiques ce qui pousse à faire disparaître sa culture dans de nombreux pays. À l'heure de la mode éthique et des prises de consciences, elle est remise au goût du jour ! Pour preuves, la France est aujourd'hui le plus gros producteur de chanvre en Europe avec 17 000 hectares seulement (contre 176 000 en 1860) et le chanvre s'invite à la fashion week !

Le cannabis sativa L., la clé d'une production écologique

Le chanvre fait parfaitement écho à nos valeurs et répond aux exigences environnementales – ce qu'elles devraient être – en matière de fabrication textile : avoir le moins d'impact possible sur l'environnement.

Du haut de 2500 mètres d'altitude, les cultures de Cannabis sativa L n'ont ni besoin de pesticides, fongicides ou herbicides. Elles sont parfaitement autonomes, adaptées au climat des hauteurs du Népal et se défendent seules contre les agressions des parasites. Résultat, elles laissent les sols et les cours d'eau propres et les assainissent ! Les agriculteurs ne sont pas non plus exposés à des produits chimiques néfastes pour leur santé !

Contrairement à d'autres cultures et grâce à ses racines (jusqu'à 3 mètres), son besoin en eau est exceptionnellement bas. Il s'adapte très bien à la sécheresse ! Ses exigences en azote sont, elles aussi, minimes, deux fois inférieures à celles du blé, puisqu'il puise ses ressources (éléments fertilisants) dans les couches inférieures du sol toujours grâce à ses grandes racines.

A surface équivalente, une culture de chanvre absorbe autant de CO2 qu'une forêt ! C'est aussi un réservoir à biodiversité fort qui abrite de nombreuses espèces d'araignées et de carabidés (grands coléoptères terrestres) prédateurs des ravageurs de cultures.

Le chanvre, la clé d'une mode responsable

Si le chanvre est doté de caractéristiques naturelles favorables à une production écologique, il a également des atouts indéniables une fois transformé !

Pendant des millénaires, le chanvre était utilisé par les navigateurs pour les cordages, les voiles, les sacs... Solide, fiable, inusable, il permettait de produire du textile résistant à l'humidité et à la lumière dans le temps. Plus tard, il est même utilisé par Henry Ford dans ses constructions automobiles !

C'est cette même fibre que nous avons choisie pour nos sacs et accessoires Bhangara. Amoureux des tissus népalais, nous souhaitons tant valoriser leur esthétisme que leur résistance ! Avec votre sac à dos, blague à tabac, housse d'ordinateur ou portefeuille en poche, vous faîtes le choix d'un objet responsable, unique et qui vous accompagnera de longues années.

Et si votre compagnon de route préféré arrive finalement en fin de vie... vous pourrez le recycler ! Les fibres de chanvre sont complètement biodégradables !

Re-connect to nature... Participe à l'aventure, rejoins-nous !

Et si vous vous demandez : Le chanvre textile, est-il le même que celui qui est fumé ? Retrouvez l'article : Une question qui revient 

Si vous voulez plus d'infos sur l'histoire de la fabrication en chanvre, retrouvez l'article : Quelle idée de fabriquer des sacs avec du canabis ?

Partager ce contenu