MODE ÉTHIQUE : QUI A FABRIQUÉ MES VÊTEMENTS ?

Publié le : - Catégories : univers

À travers nos collections, nous souhaitons créer une marque forte qui aiderait à faire valoir les savoir-faire dans la filière textile, valoriserait le travail de confection, la transmission des pratiques et techniques et qui remettrait l'humain au centre des processus de fabrication.

À l'heure de la consommation de masse, des actualités tragiques défraient la chronique. La plus grosse catastrophe humaine en date dans l'industrie textile est celle de l'effondrement du Rana Plaza le 24 avril 2013 au Bangladesh. 1138 morts et 2500 blessés. Pourtant, les consignes d'évacuation étaient données. Les cadres ont décidé de continuer la production.

Ce bâtiment abritait les confections de marques de renommée mondiale... Les enquêtes sur les conditions de travail de ce type ouvriers dans le monde se multiplient. Les résultats sont accablants : pas de congés, expulsions en cas de maladie, manipulation de produits chimiques sans protections, aucune couverture sociale, interdictions de grève ou de syndicats, travail forcé d'enfants...

Aujourd'hui, un ouvrier récupère 8 centimes d'euros sur un maillot de foot vendu 90 euros en magasin. Les exemples de ce type foisonnent.

Posons-nous la question : qui fabrique mes vêtements ? La transparence est la clé qui garantit que votre article a été conçu dans les bonnes conditions sociales et environnementales.

Comment sont fabriqués les sacs et accessoires en chanvre Bhangara?

Cette entreprise de fabrication textile a été fondée par des femmes qui ont échappé aux conditions de travail insoutenables de l'industrie du textile. Depuis 2008, elles accueillent et forment des jeunes femmes en rupture sociale, seules, veuves, séparées ou fuyant un mariage forcé. 280 femmes y ont été formées à la broderie, coupe, confection, teinture et composition de sacs et accessoires textiles dans le but d'être indépendante et de pouvoir fonder son propre atelier 4 ans après.

Cette petite manufacture d'hommes de 40 à 60 ans (3 employés), tenue par un couple Népalais. Touchés par la crise, ils ont des difficultés à faire face à la concurrence des grosses firmes textiles et ont dû se séparer d'un nombre de salariés. Les 3 couturiers restants ont entre 10 à 20 ans d'expérience chacun dans la conception d'articles originaux et uniques en petite quantités. Nous avons l'objectif de développer chez eux et de les faire embaucher de nouveau.

Notre objectif est de faire des népalais les acteurs principaux de leurs développement social et économique grâce à une production responsable.

Partager ce contenu