Participez à l'aventure !

La mode et le prêt-à-porter sont au cœur de nos sociétés de consommation.

Les collections s'enchaînent à un rythme effréné, les habits récemment achetés sont aussitôt remplacés, les ventes privées et les alertes aux soldes se multiplient, les bornes de dons de vêtements débordent dans les rues... En parallèle, les conditions de travail des employés de l'industrie textile défraient la chronique régulièrement.
Parce qu'il est nécessaire de changer nos habitudes, parce qu'il est nécessaire d'être conscient des abus du secteur textile et qu'il ne s'agit pas d'arrêter de consommer mais de changer, BHANGARA s'engage dans la consommation responsable qui prend en compte les impacts écologiques, sociaux, économiques... Nous oeuvrons pour que la consommation dite de demain prenne place dès aujourd'hui ! A travers nos sacs et accessoires, nous souhaitons toucher et diffuser cette façon de concevoir la mode.

Marque éthique

Nous sommes attachés au savoir-faire ancestral népalais, à son patrimoine artisanal, à sa tradition du « fait-main » et à la spiritualité qui imprègne ses tissages...

Marque responsable

Nous sommes indissociables du « bhangara », tissu en chanvre népalais 100 % naturel que nous transformons en sacs et accessoires, colorés et lumineux. Façonnés, assemblés et cousus au Népal par des couturiers et couturières hors pair dans le respect des conditions de travail et de salaires, nos sacs et accessoires se portent comme de véritables œuvres uniques.

La genèse de BHANGARA commence au Népal

Étroitement liés à leur artisanat, à leur savoir-faire et à leurs tissus traditionnels, nous plaçons les personnes au cœur de la fabrication et valorisons leur travail.
Notre objectif est de faire des Népalais les acteurs principaux de leur développement social et économique grâce à une production responsable.

Une organisation communautaire fondée par des femmes

En autogestion, elle a été fondée par des femmes qui ont fui les conditions de travail insoutenables de l'industrie du textile. Depuis 2008, elles accueillent et forment des jeunes femmes en situation de précarité sociale, seules, veuves, séparées ou fuyant un mariage forcé pour les aider à atteindre l'indépendance. 280 femmes y ont été formées au tissage, teinture, coupe, confection et broderie de sacs et accessoires textiles. A l'issue de cette formation de 6 mois, elles choisissent une spécialité qu'elles exercent pendant quatre ans. Après ces quatre années, elles ont acquis une dextérité complète dans le metier et sont en mesure de se mettre à leur compte.

Une petit atelier familial
de 40 à 60 ans

Un couple de Népalais tient cette petite manufacture depuis 20 ans. Ses employés, 3 hommes entre 40 et 60 ans possèdent entre 10 et 20 ans d'expérience. Néanmoins, leur extrême habileté dans la confection d'articles complexes et recherchés n'a pas été suffisante pour concurrencer l'abondante offre du secteur : peu qualitative et surtout pas chère. De 10 employés, ils sont descendus à 3. Notre objectif est de développer notre production chez eux de façon à ce que leur atelier récupère son ancienne prospérité, où tous les postes étaient occupés.

Transparence


Horaires de travail :
‍ - 8 h à 18 h avec 1 h de pause déjeuner (fourni par l'entreprise)
- 2 pauses thé de 15 min matin et après-midi

Environnement de travail :
- Sûr et sain, conforme aux conditions fixées par les lois nationales
- Espaces bien délimités (cuisine, fabrication, toilettes)
- Bâtiment solide face au risque de tremblements de terre
- Logements à disposition des salariés qui le nécessitent


Salaire :
- Entre 30 % et deux fois supérieur au salaire moyen du secteur
- Rémunération au mois ou à la pièce (les plus expérimentés préfèrent la 2ème option)
- Heures supplémentaires payées. S'ils doivent travailler le samedi ou les jours fériés, ces heures sont majorées de 50%.

Vacances :
Festivités nationales et religieuses respectées

Valorisons les objets confectionnés à la main et le savoir-faire artisanal

Dans nos sociétés déconnectées, rétablissons la connexion entre le consommateur et celui ou celle qui crée nos vêtements. Interpellons nous : Qui a fabriqué ce que je porte ?

Nos sacs et accessoires sont réalisés à base de chanvre 100 % naturel

Nous nous engageons dans une production écologiquement responsable et bannissons les produits toxiques et néfastes pour l'environnement et pour les personnes. Provenant des montagnes de Bajhang et Bajura, à l'ouest du Népal, le chanvre des sacs BHANGARA est adapté aux conditions de température et de pluviométrie de cette région et n'est pas affecté par des parasites. Sa culture reste naturelle, sans ajout de pesticides ou de produits chimiques. L'arrosage, provenant de la mousson, est lui-aussi naturel. Au-delà du chanvre lui-même, les sols sont respectés et restent propres.

Élaboration mécanique et manuelle

Il faut 6 à 7 jours de voyage pour acheminer les pelotes ou tissus de chanvre jusqu'à Katmandou. En ville, le chanvre est tissé à l'aide d'un metier à tisser mécanique, sans électricité. Néanmoins, en montagne les femmes se servent de leur propre taille comme gabarit du tissu. Les morceaux qui en résultent sont ainsi uniques.

5% des profits sont reversés l'association SOS Villages d'Enfants au Népal

Le fait que la production profite aux agriculteurs, fabricants et artisans est légitime. Nous souhaitons une implication encore plus forte, c'est pourquoi Bhangara reverse une partie de son chiffre d'affaires à une association rigoureusement sélectionnée. Nous nous engageons à aider au moins un enfant par an : nourriture, frais de scolarité, salaire de la «maman », vêtements, besoins courants. Bien sûr, nous espérons pouvoir aider plus d'enfants prochainement grâce à l'aventure !

SOS Villages d'Enfants Népal

ONG internationale, est présente au Népal depuis 1972, année de la création du premier "village" à Sanothimi (Katmandou). En 2015, le séisme qui frappe le Népal est d'une violence telle qu'il fait plus de 7000 morts et laisse derrière lui des enfants orphelins, des familles éclatées. Aujourd'hui, SOS Villages d'Enfants Népal prend soin de 1909 enfants dans 10 villages à travers le pays. L'association accueille, héberge, nourrit et scolarise les enfants de tous âges. Au-delà des besoins matériels, l'attention est portée à chaque enfant recréant l'image de noyau familiale où une « maman » prend soin de 10 enfants au sein d'une maison. Les règles d'admission des enfants sont strictes de façon à ne pas encourager les abandons. Depuis sa fondation, 1315 orphelins ont été réinsérés dans la société.
En savoir plus :http://www.sosnepal.org.np